Plateforme Participative QUASAprove
"Mieux connaître et appréhender les problèmatiques de contamination des sols et des cultures au champ"


Le réseau mixte technologique (RMT) Quasaprove a pour objectif de contribuer à améliorer la situation sanitaire en pré- et post-récolte des grandes productions végétales françaises.

Afin de répondre à la problématique de contamination des sols et des cultures au champ, un réseau de parcelles national a été créé, composé d’unités INRA, ITAB, ARVALIS-Institut du végétal, Terres Inovia et de lycées agricoles.
Chaque année des parcelles de blé dur, blé tendre et tournesol sont suivies pour leur contamination en éléments traces métalliques (ETM), en mycotoxines et en résidus de pesticides.

La plateforme participative du RMT Quasaprove a été créée afin de mettre à disposition du grand public des ressources sur les problématiques abordées et de permettre aux élèves de lycées agricoles encadrés par leur enseignant d’être directement impliqués dans ce projet.
En effet, en s’inscrivant sur la plateforme Quasaprove, les enseignants auront accès à des présentations « clé en mains » sur les contaminants étudiés, aux protocoles de prélèvement à réaliser avec leurs élèves, aux résultats d’analyses de leur(s) échantillon(s) et aux données descriptives du réseau.
  
La création de cette plateforme a été possible grâce au soutien financier de lACTA et du LabEx COTE.  

LES PARTENAIRES ASSOCIÉS AU RMT QUASAPROVE 

Quelques chiffres sur quasaprove 
nous rejoindre
Vous êtes enseignant dans un établissement agricole et souhaitez rejoindre le réseau Quasaprove ?  
Vous pouvez nous contacter via ce formulaire.
En vous inscrivant, vous pourrez connaitre vos résultats d’analyses, les données descriptives du réseau (minimum, maximum, moyenne) et renseigner des informations sur vos parcelles qui nous permettront d’interpréter vos résultats.
Blé dur
Conventionnelle
Culture :
Blé tendre
Type de culture :
Raisonnée
Tournesol
Biologique
Autre culture
CONTACT

Emma Vivien / Marie Lebeau
Ingénieurs Transfert

emma.vivien@inra.fr
marie.lebeau@inra.fr

05 57 12 24 84 

UMR ISPA batîment B3
71 Avenue Edouard Bourlaux
33140 Villenave d'Ornon

Visitez le site de notre équipe












CONTACT webmaster & BDD
stephane.thunot@inra.fr

ENVOYER
ANNuler
tÉmoignages

Samuel Quinton
Enseignant au lycée agricole de l’Oise 
"Nous réalisons une séance de TP pour prélever les échantillons de terre et de végétaux tout en expliquant le cadre dans lequel ce travail s'inscrit. Nous procédons, ensuite en salle, à une présentation du travail fait pour le réseau et des résultats obtenus.
Cette expérience est pour eux l’occasion de découvrir les problèmes liés aux ETM (dont ils n’ont jamais entendu parler auparavant). C’est aussi un moyen de montrer le rôle d’expérimentation des lycées agricoles."

Maxime Toublant
Enseignant au lycée agricole de Montbrison-Précieux 
"Nous  participons au projet sous forme de travaux pratiques. Ce sont les élèves qui ont mis en application le protocole d’échantillonnage et qui ont réalisé les prélèvements. Ils ont trouvé ça très intéressant d’aborder et de toucher un peu du doigt ce que l’on peut faire en termes d’expérimentation au champ."

Guillaume Rivoire & Nicolas Snoeck
Guillaume Rivoire et Nicolas Snoeck, en BTSA Agronomie Production Végétale au lycée d’Auxerre la Brosse.
Nous participons au projet dans le cadre d’une SPV (Situation Professionnelle Vécue). Ceci nous a permis de découvrir le fonctionnement du projet Quasaprove et d’en apprendre plus sur les éléments traces métalliques grâce à la présentation que nous avons eue en classe. 

ActualitÉs 
 - mercredi 26 septembre 2018 -
A l’occasion de la restitution des travaux menés dans le cadre du projet Quasagro « Gestion agronomique des sols et des résidus : quels impacts sur la qualité sanitaire des productions végétales de grande culture ? » soutenu par le RMT Quasaprove et financé par le CasDAR, les partenaires vous invitent à participer aux 8èmes Rencontres « Recherche appliquée, Formation & Transfert » du RMT Quasaprove. Programme prévisionnel
En savoir plus
La plateforme participative du RMT Quasaprove  en 75 secondes ....


jeu. 24 mai 2018 à 06:01 • Arvalis-Institut du végétal • Terre-net Média

À l'approche de la floraison des céréales, il est important d'évaluer le risque de contamination des épis par la fusariose pour intervenir si besoin. Cette maladie provoque une nécrose précoce d’un ou plusieurs épillets suivie le plus souvent d’un échaudage de l’épi.

Photo Fusariose sur blé tendre. (©Arvalis-Institut du végétal)
1 % des denrées alimentaires contaminées par des métaux lourds
La DGCCRF a dressé un procès-verbal de délit et a notifié deux restrictions volontaires de mise sur le marché pour des échantillons de haricots secs rouge, d’artichaut et de complément alimentaire dans lesquels la présence de métaux lourds dépasse les teneurs réglementaires.

Photo © Pixabay
On parle de nous ...
Emma Vivien présente le projet transfert #Quasaprove : une #plateforme #participative pour le suivi des #contaminants dans les #parcelles #agricoles en lien avec les #lycées agricoles 🌽Dispo sur quasagro.inra.fr (projet en cours) @Inra_BdxAqui @ACTA_asso #ISPA #AGCOTE2017
Ne pas sous-estimer les co-contaminations en mycotoxines
30 janvier 2018 à 01h00 | Par Emeline Bignon

Isabelle Oswald de l'Inra de Toulouse. "La toxicité des mycotoxines et leurs effets dépendent beaucoup de l’interaction entre différentes mycotoxines ingérées simultanément." - © E. Bignon
Les effets synergiques d’associations de mycotoxines semblent plus préjudiciables lorsque les concentrations en mycotoxines sont faibles.

Lire la suite ...
Inondations dans le Sedanais: y-a-t-il un risque de pollution des parcelles ?

Par Philippe Dufresne | Publié le 21/01/2018 L'UNION

Dans les élevages, les inondations d’hiver interpellent. Vont-elles avoir les mêmes conséquences que celle du printemps 2016 qui avaient pollué les parcelles ?


Lire la suite ...
FREINER L’ACCUMULATION 
de cadmium dans les grains
Des travaux menés par l’INRA et ARVALIS – Institut du végétal tentent de 
mettre en lumière les mécanismes impliqués dans le transfert du cadmium 
du sol jusqu’aux grains de blé dur. Ces avancées devraient aboutir à 
l’élaboration d’un modèle de prédiction du risque contre ce contaminant et 
de stratégies de réduction des contaminations à moyen terme.
©2018/2020 -Website motorisé sur/par Openelement adapté et réalisé par Stéphane THUNOT (UMR ISPA)